1951

 

A sa création en 1951, le 19e Régiment d'Artillerie à Cheval est aux ordres du Commandant de l'Artillerie de la 16ème Division Blindée et est en appui par apparentement du 17e Groupement Blindé. Il est articulé à une Batterie État-major, une Batterie des Services et trois Batteries d'Obusiers de 105 mm  sur affûts chenillés M7 (nouveau matériel d'origine US).

Le Lieutenant-colonel BEM OLEFFE en est le premier Chef de Corps.

Le 15 juillet 51, le cadre Officier et le cadre Sous-officier (venant de tous horizons, principalement du 17 ACh, 1A et de l'École d'Artillerie à Cheval), désignés pour entamer la formation du Bataillon, rejoignent le Camp YSER à VOGELSANG. Époque héroïque s'il en est, car on part littéralement de zéro, avec pour outil de base un TO, un très élémentaire TD, qui s'étoffera au fil des jours, quelques règlements d'origine belge et d'autres d'origine US, dont la traduction est confiée aux Commandants de batterie et à tout officier se débrouillant en langue anglaise. Le matériel est inconnu de beaucoup et son approche ne va pas sans difficulté. A cette époque, on comptait un à deux officiers d'active par batterie, le reste étant du cadre de réserve.

Il comprend : 

                  1.  Un EM avec Batterie EM qui comprend :

                       un EM de Batterie

                          a.   un Peloton opération à :

                                i. une Section opération et Bureau de Tir

                               ii. une Section topographique

                          b. une Section personnel

                          c. un Peloton de transmission à :

                                i.  un Commandement

                                ii. une Section lignes

                               iii. une Section radio

                         d. une Section de maintenance

                         e. trois Sections de liaison

                         f.  une Section contre mortiers

                    2. Trois batteries d'obusiers 105 mm SP M7 à chacune :

                        a. un EM de Batterie

                        b. une Equipe de reconnaissance

                        c. une Batterie au feu à :

                                i.  un Commandement

                                ii. six obusiers de 105 mm SP M7

                        d. une Section munitions

                        e. une Section de maintenance

                        f.   trois Sections d'observateurs avancés

                        g. une Batterie des services à :

                                i. un EM de Batterie

                                ii. un Peloton des services à :

                                       -  une Section ravitaillement de Bataillon

                                       -  une Section maintenance du Charroi

                                iii. un Peloton de munitions à :

                                       - un Commandement

                                       - trois Sections de munitions

                                iv. une Section de maintenance

Les recrues, tous miliciens de la classe 51, rejoignent le Régiment. L'instruction démarre en force, avec tous les moyens du bord, mais dans une exaltation extraordinaire. 

Le 27 septembre 1951, le 19 ACh reçoit ses premiers Candidats Officier de Réserve.

Le 09 octobre 1951, le Peloton du Personnel d'installation rejoint la garnison assignée au 19 ACh : DÜREN en Rhénanie.

Le 22 octobre 1951, le Régiment, au grand complet, fait mouvement vers sa nouvelle garnison où il sera la première unité 1 (BE) Corps à venir s'y installer. Il occupe les blocs Ouest de l'ancienne caserne allemande ayant servi jusqu'alors au logement des réfugiés. 

Successivement viendront s'ajouter au 19 ACh, en fin d'année, le 35 A (Bataillon d'Artillerie Anti-Aérienne) et le 4 Cy (Bataillon d'Infanterie Blindée). Par après, ce seront le 1 L (Bataillon de chars), l'EM 17 Gp Bl (Groupement Blindé) et le 4 Bn Tk (Bataillon Tank lourds). 

Le 09 novembre 1951, le LtCol BEM OLEFFE, Chef de Corps, reçoit des mains de SM le Roi Baudouin, sur l'esplanade du Cinquantenaire à BRUXELLES, le nouvel étendard du Régiment, portant en sa soie l'inscription "Bataille de Belgique 1940".

Le 15 novembre 1951, le Régiment assiste pour la première fois au TE DEUM célébré en l'église St-Joseph, à l'occasion de la fête de la Dynastie. 

Les activités de fin d'année sont caractérisées par la poursuite de l'installation des unités, l'instruction dite "secondaire" des miliciens, la réception des matériels et … le tracé d'une piste pour chars reliant le Quartier Edith Cavell à la plaine d'exercices de SOLLER. Cette piste est créée de toute pièce par l'officier S3 qui jalonne la route suivi d'un SP de la Bie C, chargé d'effectuer la trouée, tandis qu'un char dépanneur s'occupe du déblaiement.

A la mi-décembre, après une Sainte Barbe fêtée avec éclat, le 19 ACh se retrouve sur la plaine de SOLLER pour un premier bivouac de Bataillon. Il gèle fortement, mais la bonne humeur n'est pas pour autant altérée. La boisson la plus prisée est le café au rhum ou pour certaine batterie … le rhum café. A tel point que l'ennemi conventionnel n'aura aucune peine à dénicher cette batterie lors d'une attaque de nuit grâce à ces relents flottant dans l'éther glacial. L'allant et la conscience professionnelle dont a fait preuve tout le personnel au cours de ce bivouac de longue durée lui vaut les félicitations du Chef de Corps, exprimées aux Ordres Journaliers du 18 décembre 1951.

L'arrêté royal du 22 septembre 1919 attribua un fanion au groupe d'Artillerie à Cheval de la Division de Cavalerie. Après quelques réorganisations et lors de la mobilisation, cette unité donna naissance aux 17, 18 et 19 Régiments d'Artillerie. Ce fut alors le 19 A qui assura la garde de l'étendard jusqu'à la capitulation.

Caché pendant la guerre, cet étendard fut attribué en juillet 1951 au 17 ACh, premier Régiment d'Artillerie à Cheval à être réactivé. Le 09 novembre 1951, le 19 ACh reçut de SM le Roi Baudouin un nouvel étendard. Celui-ci porte dans ses plis la citation BATAILLE DE BELGIQUE 1940.

1952

 

Fin février 52 a lieu l'opération "Saucissonnage". Par décision ministérielle, tous les Bataillons d'Artillerie de Campagne de la 16ème Division Blindée échangent ente eux une partie de leurs miliciens. Cette opération a pour but de faire passer les Bataillons du système d'incorporation par classe complète au système par tranches de classes différentes. L'instauration du service de milice à 21 mois en est la cause (nous sommes en pleine guerre de Corée).

 

 Passent au 17 ACh  :  

    129 hommes

 18 ACh  : 

    129 hommes

   20 A       :  

      86 hommes

 

 

Viennent du 17 ACh : 

      86 hommes

 18 ACh :  

    129 hommes

  20 A     :  

    138 hommes

 

Du 15 au 30 avril 1952, la période de camp à VOGELSANG donnera au Régiment l'occasion de se familiariser avec un certain type de tests de batterie et de bataillon.

Le 17 mai 1952, le Régiment organise ses fastes Régimentaires pour la première

fois (*). En présence, des Autorités militaires, d'une délégation de la Fraternelle des Anciens de l'Artillerie à Cheval et d'une représentation des officiers du 1st Regiment Royal Horse Artillery auquel le 19 ACh s'est affilié. C'est toujours le régime d'occupation mais déjà certaines autorités locales civiles ont été conviées à la prise d'armes et y assistent.

 Du 06 au 08 août 1952, un FTX (Full Troup Exercice) de la 16ème Division Blindée servira de préparation aux grandes manoeuvres d'automne.

 Du 01 au 09 septembre 1952, écoles à feu à ELSENBORN. Les tests avec tirs sont inaugurés.

 Du 27 septembre au 04 octobre, le 19 ACh participe aux grandes manoeuvres du 1 (BE) Corps "HOLDFAST". C'est la consécration tactique de la valeur opérationnelle du Régiment. Il s'y distinguera et s'en tirera avec les honneurs de la "guerre". Dans le courant de cette année, l'éducation professionnelle des miliciens au-delà de douze mois de service est instaurée. Le 19 ACh a la responsabilité pour la Place de DÜREN des ateliers de menuiserie, fer, cordonnerie, électricité, tailleurs, dessin, photographie, sténo-dactyloAprès 18 mois d'existence le 19 ACh est intégré dans la 16ème Division Blindée et, par sa participation aux différents exercices, a acquis cette expérience qui lui permit de s'améliorer d'une façon continue.

1953

 

Les Fastes Régimentaires célébrés le 23 mai permettent aux officiers d'accueillir leurs invités dans leur nouveau mess en bordure du Tank-Track. Le 06 juillet 1953, le LtCol BEM OLEFFE remet son commandement au LtCol Baron FALLON.

 Dans le courant de l'année, le Régiment participe aux périodes de Camps et écoles à feu annuelles à VOGELSANG et à ELSENBORN. Ses 18 pièces collaborent aux spectaculaires concentrations de feu réalisées lors de la mémorable démonstration d'appui feux de la 16ème Division Blindée à VOGELSANG.

 Les grandes manoeuvres d'automne permettent au Régiment de s'illustrer lors de l'exercice MONTECARLO.

 1953 voit également l'appellation des batteries de feux modifiée :

La Batterie A devient Batterie G
La Batterie B devient Batterie H
La Batterie C devient Batterie I (avec comme emblème la tête de chef indien qui fera sa fierté).

Un événement navrant, survenant le 23 juillet 1953 lors d'un mouvement vers VOGELSANG, endeuille le Régiment et plus particulièrement la Batterie H. Dans la descente vers GEMUND, un SP verse au fossé et le canonnier milicien SEYNAEVE est écrasé sous la masse. Il est tué sur le coup. Un petit monument érigé à cet endroit perpétuera son souvenir.

 (*) En principe le Régiment célèbre ses Fastes le 19 mai, date anniversaire des combats de ZWYNDRECHT et de la DENDRE qui valurent 2 citations au 19A.

Les accords de Paris entrent en vigueur. Le Statut des Forces Alliées en ALLEMAGNE est modifié. La période d'occupation prend fin, celle du stationnement commence.

 L'éducation professionnelle des miliciens se poursuit et donne bien des soucis à l'État-Major.

1954

 

En sa quatrième année d'existence les activités du Régiment deviennent routinières : le 26 mai 1954, les Fastes Régimentaires sont célébrés en présence de nombreuses personnalités militaires et civiles. 

En juillet, le Régiment participe à la période de camp à VOGELSANG et en automne aux écoles à feu à ELSENBORN. A l'issue de celles-ci, il participe une nouvelle fois aux grandes manoeuvres "BATTLE ROYAL".

Suite à la pénurie en officiers d'active due à la création de la 4ème Division et de nombreuses batteries Anti-Aériennes et de Guet Anti-Aérien, un certain nombre d'officiers de l'infanterie sont autorisé à venir faire de service au sein du Régiment. Le 19 ACh en conservera deux qui ont demandé leur transfert dans l'arme.

 

1955

 

Les Fastes Régimentaires sont célébrés le 07 mai.

 Comme à l'accoutumée le Régiment participe durant cette année à de nombreux exercices avec le 17ème Groupement Blindé et la 16ème Division Blindée.

 Il effectue durant cette année plusieurs périodes d'écoles à feu de batterie et de bataillon à ELSENBORN. Ainsi qu'à une période de camp à VOGELSANG.

 La réorganisation de la Force Terrestre sur pied de paix prévoit le passage à la réserve d'une batterie de tir.

1956

 

Les Fastes Régimentaires sont célébrés le 18 mai 1956.

 Du 16 au 30 avril, le 19 ACh (-Batterie H) exécute une période de tirs aux petites armes et de manoeuvres à VOGELSANG avec le 17ème Groupement Blindé.

 Du 04 au 29 juin 1956, les écoles à feux à ELSENBORN se déroulent avec deux batteries de feu la G et la I. Le 29 juin à l'issue de la période, SM le Roi Baudouin rend sa première visite au Régiment dans le cadre de celle qu'il rend à l'Artillerie de la 16ème Division Blindée.

 Le 16 juillet de cette année, le Colonel Baron FALLON, nommé à ce grade depuis le 26 juin 1956 remet le commandement du Régiment au Major BEM DOUMIER après avoir été Chef de Corps pendant plus de trois ans.

 Après la démobilisation de la Batterie H, l'incorporation de ses recrues a été supprimée et à la fin du mois de juillet elle est mise sur parc pour une longue période. Cette situation est officialisée le 27 décembre 1956 par l'application du nouveau TO portant officiellement le Régiment à deux batteries (6 obusiers 105 mm SP) de feu d'active et une batterie de feu de réserve avec matériel sur parc.

1957

 

Le Régiment célèbre ses Fastes le 25 mai 1957.

 C'est le 16 juillet que le Major BEM DOUMIER remet son commandement au Lieutenant Colonel BRACK.

 Dans le courant de l'année 1957, le Régiment toujours articulé à deux batteries de tir d'obusiers 105 mm SP sur affût M7 participe aux écoles à feu à ELSENBORN ainsi qu'aux différents exercices du 17ème Groupement Blindé et de la 16ème Division Blindée.

 La réduction du temps de service à 15 mois (sauf officiers de réserve) et la suppression de certaines unités donnent lieu à certains remaniements dans l'organisation du Régiment. C'est ainsi qu'on a fait appel à du personnel d'active pour remplacer le personnel milicien. En outre du personnel supplémentaire était nécessaire sur pied de paix pour l'entretien et la gestion des unités de réserve.

 En 1957, un Bataillon d'obusiers 105 mm SP M7 comprend :

                                        - Un EM et Bie EM

                                        - Deux Bie de tir

                                        - Une Bie des Services

                                        - Un Det Médical 

1958

 

Le 31 mai, le Régiment célèbre ses Fastes en présence de nombreux invités.

En juin et juillet, le Régiment effectue des périodes de camp à VOGELSANG et à DEN HELDER (NL) pour y effectuer des tirs Anti-Aériens.

Dans le courant du mois de mai, et en vue de préparer le rappel du 19 A, le cadre de ce bataillon de réserve effectue un rappel au Régiment participant à un exercice de mise en oeuvre dans les plaines de VOGELSANG et de SOLLER.

Le 26 juillet, le Major BEM BRECX qui assurait depuis plusieurs mois le commandement par interim, reprend officiellement le Régiment.

Du 06 au 09 novembre, le Régiment participe au FTX "GROSSE BERTHA" avec le 17 ACh, 18 ACh et 20 A sous le commandement du Commandant de l'Artillerie de la Division.

1959

 

Le mois d'avril voit l'incorporation des premiers Volontaires de Carrière OTAN ainsi que d'un certain nombre de sous-officiers OTAN; ce qui n'a pas été sans créer de graves problèmes avec les Volontaires de Carrière et les sous-officiers de carrière.

 Dans le courant du printemps, le Régiment participe à différents exercices tels : "LONG TOM" (CPX Artillerie de la Division) "CZARDAS SURPRISE" (CPX 17ème Groupement Blindé) "CHAPSKA IV" (CPX 16ème Division Blindée).

 Le 22 mai, le Chef de Corps inaugure le Monument aux Morts du 19 ACh.

 Célébration des Fastes Régimentaires le 23 mai.

 Le 01 juillet, le Lieutenant Colonel BURY reprend le commandement au Major BEM BRECX.

 Le mois d'août voit la participation régimentaire à la période de tirs Anti-Aérien à DEN HELDER.

 Du 17 septembre au 10 octobre, écoles à Feux à ELSENBORN et du 09 novembre au 20 novembre période de camps à VOGELSANG.

 Le 23 octobre, SM le Roi visite la garnison de DÜREN. Le 19 ACh est associé à cette visite mémorable.

1960

 

1960 est une année qui reste mémorable. Elle est en effet marquée par les grèves insurrectionnelles qui provoquent l'envoi en Belgique de bien des militaires casernés en FBA, mais aussi par une nouvelle modification de notre structure.

 Le 01 mars, dans le cadre de la réorganisation des divisions avec passage au type LANDCENT, le régiment reçoit un nouveau TO destiné à le faire passer du système à 3 batteries de 105 mm au système à 2 batteries de 105 mm et 1 batterie de 155 mm. Le 19 ACh, qui depuis sa création avait fait partie de la 16ème Division Blindée devient l'unité organique du 17ème Groupement Blindé devenu 17ème Brigade Blindée.

 Le Chef de Corps du Régiment est également Commandant de l'Artillerie de la Brigade.

 Le 14 mai, le Régiment célèbre ses Fastes Régimentaires.

 Le 01 août, la Batterie H (sur parc depuis 1956) passe son matériel au 1 A et le 08 août la Batterie L du 20 A avec tout son personnel et son matériel (obusier 155 mm SP M44) passe au 19 ACh. La dénomination des batteries de tir est modifiée comme suit :

La batterie G devient la batterie B (105 mm)

La batterie I devient la batterie C (105 mm)

La batterie L du 20 A devient la batterie A (155 mm)

 En novembre 1960, et toujours dans le cadre de la réorganisation type LANDCENT, un peloton de canons 20 mm AA venant du 62 A rejoint le 19 ACh pour en faire partie.

A partir du 28 décembre, le Régiment participe au maintien de l'ordre lors des grèves insurrectionnelles en Belgique. Il constitue à cette date sa première compagnie de marche commandée par

 le Commandant BODY qui reçoit comme mission la garde des voies ferroviaires aux environs de CINEY.

 

 

1961

 

Le 02 janvier, le Lieutenant Colonel SIMONET reprend le Commandement du Régiment toujours engagé en BELGIQUE dans sa mission de maintien de l'ordre. Depuis le 28 décembre 1960 et jusqu'aux 27 janvier 1961, trois compagnies de marche du 19 ACh prennent position dans le NAMUROIS. Tandis que l'Etat-Major du Régiment a son poste de commandement à FLAWINNES, les compagnies sont réparties comme suit après divers mouvements :

 1ère  compagnie (Cdt BODY)                : poste de commandement à CINEY

2ème compagnie (Cdt CAUSSIN)           : poste de commandement à GEMBLOUX

3ème compagnie (Cdt LAURENT)          : poste de commandement à NAMUR.

 Le 13 mai sont célébrés les Fastes Régimentaires.

 Outre une période de tir du peloton C20mm AA à LOMBARDZIJDE, en avril, des écoles à Feu à ELSENBORN en juillet et de la période de camps à VOGELSANG en septembre, le Régiment participe en mai au CPX "STROMBOLI VERT" et "BEAUJOLAIS 17".

 Fin mai, SM la Reine FABIOLA rend visite à la garnison de DÜREN et à ses familles.

 Durant les dernières semaines de l'année, sont engagés des pourparlers dont l'importance sera grande pour les activités futures du Régiment : en effet, les premières entrevues avec les responsables de la commune d'IXELLES ont lieu, et ce en vue d'un possible parrainage du Régiment.

 A l'initiative du Lieutenant Colonel SIMONET, Chef de Corps, le badge Régimentaire subit une première modification, accentuant l'agressivité de la panthère ornant celui-ci.

1962

 

Le 20 mai, les Fastes Régimentaires sont célébrés au Quartier Edith Cavell à DÜREN.

 Le 17 juin, à IXELLES, le Lieutenant Colonel SIMONET, Chef de Corps, est reçu en tête de son Régiment par Monsieur le Bourgmestre JANSSENS et les Autorités Ixelloises. L'accueil des autorités et de la population est exceptionnel et fera date dans les annales du Régiment. Au cours de la prise d'armes se déroulant Place Fernand Cocq, le fanion aux couleurs Ixelloises unissant le Régiment à sa Marraine est remis par Monsieur le Bourgmestre JANSSENS au Chef de Corps en présence de nombreuses autorités civiles et militaires. A dater de ce jour, les liens unissant le Régiment à la commune d'IXELLES ne feront que se renforcer.

 Notre commune marraine ne tarde d'ailleurs pas à témoigner de sa sympathie et de son hospitalité à notre égard, car la même année, à l'occasion du service de garde accompli pour la première fois par le Régiment aux palais Royaux (du 30 novembre au 15 décembre), elle organise une réception pour nos militaires en mission dans la capitale.

 Le 01 octobre, le Lieutenant Colonel SIMONET remet le commandement du Régiment au Lieutenant Colonel LEURQUIN. Pour la première fois, les autorités ixelloises nous font l'honneur de participer à la cérémonie et rendent ainsi leur première visite au Régiment.

 A la suite des différents camps et manoeuvres parmi lesquels les écoles à feu à ELSENBORN, aux CPX Brigade et Division, le 19 ACh remporte de haute lutte le Challenge Artillerie mis en jeu entre les unités d'Artillerie de la 16ème Division.

 Le 19ème Pl C20mm jusque là indépendant fait désormais partie organique du 19 ACh.

1963

 

Avril : Ecoles à Feu à ELSENBORN;

Mai : Participation au CPX Division "EMERAUDE SCINTILLANTE";

Juin : Participation au CPX Division  "BASTION III";

Septembre : Participation au CPX "DIAMANT NOIR".

 Début octobre le Régiment est mis sur pied de guerre ce qui implique le rappel de 9 officiers, 12 sous-officiers et 232 brigadiers et soldats. Ils participent pendant ce rappel aux manoeuvres combinées Infanterie-Blindés-Artillerie au camp de HOHNE. Le 05 octobre, le Régiment reçoit la visite de SM le Roi qui fait aux officiers l'honneur de partager leur déjeuner.

 Fin octobre, le Peloton C20mmAA exécute une période de tirs à LOMBARDZIJDE et le Régiment participe à la 2ème partie du CPX Division "EMERAUDE SCINTILLANTE".

1964

 

 Le 23 mai, les Fastes Régimentaires sont célébrés.

 Le 02 juillet, le Lieutenant Colonel LEURQUIN remet le Commandement au Lieutenant Colonel PINET.

 Durant cette année, outre les écoles à feu annuelles à ELSENBORN en avril et les tirs Anti-Aériens à LOMBARDZIJDE en mai, le Régiment participe à différents exercices tels :

 Le CPX 17 Bde Bl : "CONDOR DES  ANDES";

Le FTX 17 Bde Bl : "GRAND DUC DES VOSGES" à VOGELSANG;

Le CPX 17 Bde Bl : "MESANGE BLEUE".

1965

 

 En janvier de cette année, les vieux obusiers 105mm SP M 7 sont évacués et remplacés par des nouveaux chars How 105mm SP M 108.

 Le 26 mai, les Fastes Régimentaires sont célébrés au Quartier Edith Cavell.

 Le premier semestre voit la participation régimentaire à toute une série d'activités dont une période de camp à VOGELSANG en février, le CPX Artillerie de la Division "CAMELIA ROUGE" en mars, une période de tirs Anti-Aérien à LOMBARDZIJDE en mai.

 Durant la première quinzaine de juillet, le Régiment à l'honneur de monter la garde aux Palais Royaux.

 Le 30 novembre, le 19 ACh est désigné pour participer aux funérailles de SM la Reine Elisabeth à Bruxelles.

1966

 

Comme chaque année, le Régiment participe à de nombreuses activités : notamment au CPX Aie Div "BLUE UTAH" en mars.

En avril : écoles à feu pour le Régiment à ELSENBORN.

En mai, tandis que le Peloton C20mmAA effectue des tirs à LOMBARDZIJDE, le reste du régiment participe à "BLACK IOWA", CPX Artillerie Division.

Le 18 mai, les Fastes Régimentaires sont célébrés à DÜREN au Quartier Edith Cavell.

Le 06 octobre, le Lieutenant Colonel PINET remet son commandement au Lieutenant Colonel BEM DECLERCQ.

 En octobre, les batteries A et C assurent la garde au site SAS.

 Pour la deuxième fois en trois ans, le Régiment se voit attribuer la coupe du CA Div récompensant la meilleure unité d'artillerie de la 16ème Division.

 Le 25 novembre, pour commémorer le 15ème anniversaire de la reconstitution du Régiment, une délégation de sous-officiers et des brigadiers et soldats volontaires de carrière est reçue au mess des officiers en présence de presque tous les Chefs de Corps et d'un grand nombre d'anciens officiers du Régiment. La soirée est présidée par le Général van Overstraeten qui a tenu à se déplacer pour marquer son attachement à l'Artillerie à Cheval.

  En décembre : CPX de l'Artillerie du Corps "ARTEX ONE".

1967

 

Le 17 juin, les Fastes Régimentaires sont célébrés au Quartier de DÜREN.

 En janvier, après le remplacement des pièces de batteries 105mm il y a deux ans, le Régiment évacuent les vieux SP M44 How 155mm qui sont remplacés par les nouveaux How 155mm SP M 109. Ces nouveaux chars, de la même famille que les SP M108 présentent le même châssis, seule la coupole avec la pièce d'artillerie est différente.

 En avril : le CPX Aie Div "BLUE UTAH".

 En mai, le Régiment effectue sa période de tirs à ELSENBORN.

 En juin : participation au CPX d'Aie 1 (BE) Corps "ARTEX TWO".

 En septembre, tout en assurant la garde aux sites SAS, le Régiment participe au CPX logistique "GREEN ACONGAGUA", ainsi qu'au CPX d'Artillerie de la 16ème Division "BLUE CAMEROON".

 En octobre CPX 1 (BE) Corps "DONJON ROSE" suivi du CPX 16ème Division "BLACK CERVIN".

 Suite aux brillantes prestations du Régiment durant cette année, le Challenge récompensant la meilleure unité d'artillerie de la Division est accordé une troisième fois au Régiment. La coupe offerte par le CA Div est cette fois attribuée définitivement au 19 ACh.

 Le 28 juin, le Ministre de la Défense Nationale, dans le cadre de sa visite à la garnison, prend contact avec les représentants des Volontaires de Carrière du Régiment.

1968

 

 Durant la première quinzaine de janvier, le Régiment assurant la garde aux Palais royaux en profite pour renouer ses relations avec la commune marraine IXELLES.

Le 04 mai, pour la première fois, le Régiment célèbre ses Fastes Régimentaires à IXELLES. Après un dépôt de fleurs au monument aux Morts, la prise d'armes se déroule Place Flagey en présence de nombreuses autorités civiles et militaires. Une foule nombreuse y assiste. A l'issue de la cérémonie, un "open door" permet à la population ixelloise de se familiariser avec nos différents matériels.

 Le 15 mai, le Lieutenant Colonel BEM DECLERCQ remet le Commandement au Major BEM BLEUS précédemment Commandant en second du Régiment.

 Dans le courant de l'année, le Régiment participe à de nombreux camps et manoeuvres notamment :

 En mars : CPX d'Aie 16 Div "BLUE SENEGAL".

 En mars encore, écoles à feu à ELSENBORN.

 En mai : CPX 17 Bde Bl "GREEN ORENOQUE" suivi du CPX 16 Div "BLACK ARNO".

 En juin :  se déroulent le FTX logistique 17 Bde Bl et le CPX d'Aie Corps "ARTEX THREE".

Durant le mois d'août, le Régiment assure la garde au Site SAS.

 Et en octobre, pour la première fois depuis de nombreuses années, le FTX 17 Bde "BLUE DEVIL", permet au Régiment de se familiariser avec les problèmes réels du temps de guerre.

 En décembre, une nouvelle réorganisation, reconstitue le Régiment à trois batteries SP M 108 How 105mm par échange des M109 de la batterie A avec les M108 du 6A.

 A l'intervention du Major BEM BLEUS, l'écusson du Régiment prend sa forme définitive que nous lui connaissons encore aujourd'hui.

1969

 

Après avoir assuré la garde au Site SAS en janvier et en avril, le Régiment participe au CPX "BLUE CASABLANCA".

 Le 15 mai les Fastes Régimentaires sont célébrés au Quartier Edith Cavell. Les parents des miliciens ont été invités à un "open door" et à une prise d'arme.

 En juin et pour la première fois après avoir participé à la période de camp de la 17ème Brigade à HOHNE, le Régiment effectue sa période d'Ecoles à feu au camp de MÜNSTER.

 Les 05 et 06 juillet, la batterie C participe à l'exercice BARBARA avec les troupes de l' "Allied Mobile Force" (L). En octobre enfin, après le FTX "GREEN BRASILIA", le 19 ACh participe avec plusieurs autres Régiment à la démonstration de feux "ARTY COCKTAIL" à ELSENBORN. Une telle démonstration n'avait plus eu lieu depuis 1953.

1970

 

Pendant le mois de mars, le Régiment assure la garde au Site SAS, à WERL.

 Le 16 mai, les Fastes Régimentaires sont célébrés au Quartier Edith Cavell.

 Il participe ensuite à de nombreux exercices CPX "DONJON ONE", CPX "BLACK RIGA", CPX "BLUE BAGDAD".

 En septembre, le Régiment assure à nouveau la garde au Site SAS. En octobre, le Régiment tire au profit de la 17 Brigade Blindée à HOHNE puis participe aux Ecoles à feu de Régiment à ELSENBORN.

 A l'issue de cette année, le 19 ACh se voit attribuer une nouvelle fois le Challenge Artillerie de la 16ème Division. C'est la quatrième fois que le Régiment se voit accorder cette distinction en l'espace de 7 années.

 Le 15 octobre était un magnifique jour d'automne. En effet, le soleil se trouvait à l'appel pour favoriser le déroulement harmonieux d'un programme chargé auquel SM le Roi était venu assister. Le temps était clair et propice aux exercices de tir.L'accueil était germano-belge. Deux batteries du 19 ACh composaient le détachement belge. Elles étaient commandées par le Lieutenant Colonel MOT. 

1971

 

Après avoir assuré la garde aux Palais Royaux du 01 au 14 février, le Régiment, comme chaque année, exécute une série d'exercices comme le CPX "BISON VERT", l'exercice "GREENSNAKE" à HOHNE ainsi que différentes périodes batterie et régimentaire à ELSENBORN en mai, septembre et novembre.

 A l'occasion du 20ème anniversaire de la reconstitution du Régiment, les Fastes Régimentaires sont organisés à ELSENBORN. Nos invités ont ainsi l'occasion, pour la première fois, de visiter le Régiment déployé sur la plaine et d'assister à une démonstration de tirs réels ainsi qu'à une prise d'armes. Ces cérémonies se déroulent le 06 mai.

 Dans le courant du mois de septembre entre le 03 et le 10 le Régiment participe avec la 17 Brigade Blindée au FTX "BLACK CORDOBA".

 Le 17 septembre, le Lieutenant Colonel MOT remet le Commandement du Régiment au Lieutenant Colonel BEM PRIGNON.

 Pour clôturer l'année, le Régiment assure en décembre la garde aux sites SAS.

 Une nouvelle fois, le Challenge Artillerie Division est attribué au 19 ACh suite à son brillant comportement.

1972

 

Afin de commémorer le 10ème anniversaire du parrainage par la commune d'Ixelles, les Fastes sont célébrés dans cette commune le 15 avril. En présence de nombreuses autorités civiles et militaires ainsi que d'une foule dense, une prise d'armes imposante se déroule Place Flagey et est ensuite suivie d'une réception au Musée d'IXELLES.

 En avril, le Régiment participe en BELGIQUE à l'exercice "BLACK CATANIA" puis en mai au CPX "PUMA VERT" et au camp régimentaire avec tirs à ELSENBORN. Pendant cette période de tirs une journée "open-door" est organisée au profit des parents de nos miliciens et des anciens du Régiment.

 En juin, après un long mouvement par route, le Régiment exécute une démonstration d'appui feu au camp de HOHNE ainsi qu'une démonstration de tirs éclairants au profit des unités de la 17 Brigade Blindée.

 Le 03 août, le Lieutenant Général TEYSEN, Commandant en Chef des Forces Belges en Allemagne, vient annoncer que, par décision du Ministre de la Défense Nationale Monsieur Van Den Boeynants, le Régiment quittera la garnison de DÜREN pour occuper le Quartier NORMANDIE à SIEGEN.

 C'est une grande page qui se referme dans l'histoire du Régiment. Les attaches avec DÜREN, la ville de garnison, étaient multiples : amitiés, mariages et … la Belgique pas tellement éloignée. Il est venu l'âge de la maturité et d'un nouveau départ … SIEGEN est loin sans doute, mais la mission continue !

En septembre, après le retour du camp de la batterie B à ELSENBORN, le Régiment participe avec la 17 Bde Blindée au FTX divisionnaire "BLACK PALERMO" où pendant deux semaines la Brigade renforcée par des unités américaines et hollandaises est opposée à la 4ème Brigade d'Infanterie Blindée renforcée par des troupes allemandes.

 En décembre, le Régiment participe simultanément à la période de tir Anti-Aérien à LOMBARDZIJDE, à la période de tirs de la batterie A à ELSENBORN et assure la garde aux Sites SAS.

 A l'issue de cette année 1972, le Régiment se voit attribuer à titre définitif le deuxième Challenge de l'Artillerie de la 16ème Division suite à ses nombreuses et brillantes prestations dans le courant de l'année. Ce trophée sera remis au Régiment le 21 février 1973 par le Colonel BEM TYGAT Commandant l'Artillerie de la 16ème Division, en présence du Colonel BEM CLOSE, Commandant la 17ème Brigade Blindée.

1973

 

Le cadeau de départ est remis le 21 février 1973; le deuxième Challenge de l'Artillerie de la 16ème Division est attribué à titre définitif au Régiment et remis par le Colonel TYTGAT, CA Div, en présence du Colonel BEM R. CLOSE, Commandant 17ème Brigade Blindée.

 Le 9 juin, un match de football était organisé entre le 19 ACh et une délégation de la ville d'IXELLES.

 Neuf jours plus tard, le Régiment s'installe à SIEGEN.